Les attentats du 11 septembre 2001
Hyperterrorisme, la nouvelle guerre
François Heisbourg
Au nom d'Oussama Ben Laden
Roland Jacquard
Livres et revues consacrés au 11 septembre. Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU" !
Livres - Meilleures ventes
Antoine Vitkine
Reporters du Der Spiegel
Eric Laurent
Jonathan Randal
Fiammetta Venner
Dominique Lapierre, Larry Collins
Frédéric Beigbeder
Bernard-Henri Lévy


Livre: Dans les avions du 11 septembre
Livre: La Face cachée du 11 septembre

Chronologie
Mort d'Abou Laith Al-Libi
Mardi 29 janvier 2008
Oussama Ben Laden serait mort
Samedi 23 septembre 2006
Fin de parcours pour Zarqaoui
Mercredi 7 juin 2006
Vidéo du crash sur le Penta...
Mardi 16 mai 2006

DVD

Retrouvez les livres rares ou épuisés sur le 11 septembre
Bin Ladin Determined to Strike in US
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Titre d'un mémo adressé au Président des Etats-Unis George W. Bush le 6 août 2001, rendu public le 10 avril 2004 suite à l'audition de Condoleezza Rice devant la Commission d'enquête du Congrès sur les attentats du 11 septembre 2001. Le texte original en anglais se trouve à droite.

Traduction en français © onze-septembre.com

Des rapports d'origine clandestine, de gouvernements étrangers et de sources médiatiques indiquent que depuis 1997 Ben Laden souhaite mener des attaques terroristes aux Etats-Unis. Ben Laden a insinué dans des interviews à la télévision US de 1997 et 1998 que ses partisans allaient suivre l'exemple du poseur de bombe du World Trade Center Ramzi Yousef et "mener le combat en Amérique".

Après les tirs de missiles US sur sa base d'Afghanistan en 1998, Ben Laden a dit à ses partisans qu'il voulait riposter contre Washington, d'après le service xxxxxxxxxxx.

Un exécutant du Egyptian Islamic Jihad (EIJ) a déclaré au même moment à un service xxxxxxxxxx que Ben Laden avait pour projet d'exploiter l'acces de l'exécutant aux Etats-Unis pour monter une attaque terroriste.

Le complot contre les festivités de l'an 2000 au Canada en 1999 peut avoir été le premier premier essai sérieux de réaliser une frappe terroriste aux Etats-Unis. Le comploteur Ahmed Ressam a déclaré au FBI qu'il avait conçu l'idée d'attaquer l'aéroport international de Los Angeles lui-même, mais que le lieutenant de Ben Laden Abu Zubaydah l'avait encouragé et aidé à faciliter l'opération. Ressam a aussi dit qu'en 1998 Abu Zubaydah préparait sa propre attaque aux Etats-Unis.
Ressam déclare que Ben Laden était au courant de l'opération de Los Angeles.

Bien que Ben Laden n'ait pas réussi, ses attaques contre les attaques US au Kenya et en Tanzanie en 1998 démontrent qu'il prépare des opérations des années à l'avance et n'est pas découragé par ses revers. Les associés de Ben Laden surveillés par nos ambassades à Nairobi et Dar es Salaam dès 1993, et certains membres de la cellule de Nairobi préparant les poses de bombes ont été arrêtés et expulsés en 1997.

Des membres d'Al-Qaïda - dont certains qui sont citoyens US - ont résidé ou voyagé aux Etats-Unis depuis des années, et le groupe maintient apparemment une structure de soutien qui pourrait aider à concevoir des attaques. Deux membres d'Al-Qaïda déclarés coupables dans le complot pour faire exploser nos ambassades en Afrique de l'est étaient des citoyens US, et un membre senior de l'EIJ vivait en Californie au milieu des années 1990.

Une source clandestine déclarait en 1998 qu'une cellule de Ben Laden à New York recrutait de jeunes Américains musulmans pour des attaques.

Nous n'avons pas été capables de corroborer certaines des menaces les plus sensationnelles qui ont été rapportées, comme celle du service xxxxxxxxxx de 1998 déclarant que Ben Laden voulait détourner un avion US pour obtenir la libération du "Blind Shaykh" Umar Abd al-Rahman et d'autres extrémistes retenus aux Etats-Unis.

Néanmoins, des informations du FBI depuis cette époque indiquent le scénario d'une activité suspecte dans ce pays consistant en la préparation de détournements d'avions ou d'autres types d'attaques, incluant la surveillance récente d'immeubles fédéraux à New York.

Le FBI mène approximativement 70 enquêtes à travers les Etats-Unis qu'il considère reliés à Ben Laden. Le CIA et le FBI enquêtent sur un appel à notre ambassade aux Emirats Arabes Unis en mai, indiquant qu'un groupe de supporters de Ben Laden se trouvait aux Etats-Unis à préparer des attaques aux explosifs.
Clandestine, foreign government, and media reports indicate Bin Ladin since 1997 has wanted to conduct terrorist attacks in the U.S. Bin Ladin implied in US television interviews in 1997 and 1998 that his followers would follow the example of World Trade Center bomber Ramzi Yousef and "bring the fighting to America."

After US missile strikes on his base in Afghanistan in 1998, Bin Ladin told followers he wanted to retaliate in Washington, according to xxxxxxxxxxx service.

An Egyptian Islamic Jihad (EIJ) operative told an xxxxxxxxxx service at the same time that Bin Ladin was planning to exploit the operative's access to the US to mount a terrorist strike.

The millennium plotting in Canada in 1999 may have been part of Bin Ladin's first serious attempt to implement a terrorist strike in the US. Convicted plotter Ahmed Ressam has told the FBI that he conceived the idea to attack Los Angeles International Airport himself, but that Bin Ladin lieutenant Abu Zubaydah encouraged him and helped facilitate the operation. Ressam also said that in 1998 Abu Zubaydah was planning his own US attack.
Ressam says Bin Ladin was aware of the Los Angeles operation.

Although Bin Ladin has not succeeded, his attacks against the US Embassies in Kenya and Tanzania in 1998 demonstrate that he prepares operations years in advance and is not deterred by setbacks. Bin Ladin associates surveilled our Embassies in Nairobi and Dar es Salaam as early as 1993, and some members of the Nairobi cell planning the bombings were arrested and deported in 1997.

Al-Qa'ida members - including some who are US citizens - have resided in or traveled to the US for years, and the group apparently maintains a support structure that could aid attacks. Two al-Qa'ida members found guilty in the conspiracy to bomb our Embassies in East Africa were US citizens, and a senior EIJ member lived in California in the mid-1990s.

A clandestine source said in 1998 that a Bin Ladin cell in New York was recruiting Muslim-American youth for attacks.

We have not been able to corroborate some of the more sensational threat reporting, such as that from a xxxxxxxxxx service in 1998 saying that Bin Ladin wanted to hijack a US aircraft to gain the release of "Blind Shaykh" 'Umar 'Abd al-Rahman and other US-held extremists.

Nevertheless, FBI information since that time indicates patterns of suspicious activity in this country consistent with preparations for hijackings or other types of attacks, including recent surveillance of federal buildings in New York.

The FBI is conducting approximately 70 full field investigations throughout the US that it considers Bin Ladin-related. CIA and the FBI are investigating a call to our Embassy in UAE in May saying that a group of Bin Ladin supporters was in the US planning attacks with explosives.





Lexique
[ abcdefghijklmnopqrstuvwxyz ]

Biographies
[ abcdefghijklmnopqrstuvwxyz ]
Oussama Ben Laden, Daniel Pearl, Abou Moussab Al-Zarqaoui, John McLoughlin, William J. Jimeno, Nick Berg, Ben Sliney, Mohammed Atta, Michael Moore, Thierry Meyssan, Ahmad Shah Massoud, Zacarias Moussaoui, Richard Colvin Reid, Ziad Jarrah, Todd Beamer, Mollah Omar, Rudolph Giuliani, John Walker Lindh, James Yee, Bob Kerrey, Rafa Zuher, Abou Faraj, David Kelly, Victor Bout, Nizar Nawar,...

Khalid Bin Mahfouz: Homme d'affaires d'Arabie Saoudite fréquemment cité comme ayant des liens étroits avec Oussama Ben Laden, dont il aurait financé les opérations terroristes. L'intéressé nie farouchement ces accusations. En 1998, le directeur de la CIA James Woolse...

Livre: Le vrai Saddam Hussein
Livres et DVD de Michael Moore